Dr Alexandre Strasny 
_______________  Manuel familial des médecines alternatives   _______________
Un esprit sain dans un corps sain  

Table des matières   Comment se crée la maladie   Devenir son propre naturopathe:  Régime diététique   La purification  La phitothérapie   La physiothérapie   L’acupressure   La bioénergie   Le yoga   Se tourner vers un spécialiste    Diagnostics    La thérapie alternative:   L’acuponcture   Massages   Chiropratique   L’homéopathie   L'hypnose   La psychothérapie  Training autogène   La bioénergie   Musicothérapie    Drôles d’histoires 
___________________________ 

LA PHYTOTHÉRAPIE
Si les animaux se soignent avec des plantes : pourquoi pas nous !

           Les plantes médicinales sont des remèdes miracles que la nature a créés et leur apparition est une éloge à la grandeur du Créateur.
  
                         Jethro Kloss, “ Retour à Éden ”

Quelques recettes à base de plantes médicinalesÉtat de fatigue chronique   Diminution de l’endurance   Stress   Insomnie   Hypotension    Artériosclérose    Rhume    Bronchite, trachéite   Appétit excessif    Gastrite, ulcère à l’estomac   Constipation    Congestion péristaltique (estomac et intestins)    Spasmes de l’œsophage et du système digestif    Pancréatite    Diabète     Œdèmes    Allergies    Accumulation de toxines     Prévention des tumeurs     Problèmes gynécologiques    Saignements    Inflammation de la prostate    Accroissement de l’activité sexuelle   

   Comme nous, les animaux peuvent également tomber malade. Sauf qu’ils ont une autre manière d’appeler leurs maladies. Je n’ai encore jamais entendu qu’un ours, en pleine hibernation dans sa grotte enneigée, ait attrapé une grippe ou que l’on ait diagnostiqué une schizophrénie à un cheval.
   Mais alors comment font les animaux sauvages et domestiques lorsqu’ils sont atteints d’un mal quelconque ? Ils mangent de l’herbe. J’en ai moi-même souvent été témoin.
   Comment savent-ils quand et quelle plante manger ? Je ne connais pas non plus la réponse à cette question. Serait-ce sans doute une illumination divine. Par contre, nous pouvons avoir la certitude que certaines plantes ont des effets thérapeutiques sur eux. Et comme nous le savons : sur nous aussi.
   De toute mon expérience pratique, je n’ai jusqu’ici jamais rencontré de traitement à base de plantes ayant eu des effets nocifs – hormis une aggravation temporaire pouvant être le contrecoup de toute méthode. Les plantes agissent “ en douceur ”. C’est justement la raison pour laquelle après avoir commencé à les utiliser, on ne peut s’attendre à des résultats immédiats. À moins que si ?
   Pratiquement tous ceux qui boivent une tasse de thé au ginseng ressentent immédiatement ses effets vivifiants, l’extrait de valériane pouvant également être utilisé en cas d’urgence pour apaiser les battements de cœur violents.
   D’année en année, le nombre de médicaments contenant des essences de plantes augmente. C’est peut-être pour cela que nous avons tendance à oublier les plantes elles-mêmes ? Heureusement, ce n’est pas le cas ! Aux États-Unis, la vente annuelle de plantes médicinales correspond à 1,3 milliard de dollars. Si elles étaient dépourvues d’effet, leur vente n’atteindrait pas une telle somme.


Quelques recettes à base de plantes médicinales

    État de fatigue chronique : mettez dans une bouteille 20 g de racine de ginseng coupée en petits morceaux, versez dessus 2 dl de vodka, fermez la bouteille et laissez-la dans un endroit sombre pendant 10 jours, en secouant de temps en temps le contenu. Utilisez cette alcoolature durant trois semaines avant le petit-déjeuner ou le déjeuner, en diluant 15-20 gouttes dans un verre d’eau.
   Le ginseng est un stimulant naturel. Si l’alcoolature vous est déconseillée à cause de l’alcool qu’elle contient, il est possible de s’en procurer dans les phytopharmacies sous la forme de capsules ou de sachets de thé.

    Diminution de l’endurance : à l’instar de la précédente, cette recette est aussi bien conseillée dans le cas de fatigue chronique. Je la recommande à ceux qui ont des problèmes dus à une artériosclérose.
   Hachez au moyen d’un hache-viande 4 citrons entiers (avec l’écorce) et 4 gousses d’ail. Versez deux litres d’eau que vous aurez préalablement mise à bouillir puis laissée refroidir, et placez ce mélange dans le réfrigérateur pendant deux jours. Ensuite, filtrez-le et ajoutez-y quelques cuillérées de miel selon votre goût (le miel clair est le plus approprié). Consommez-en 0,5 dl avant le petit-déjeuner durant 2-3 semaines.
   L’odeur de l’ail ne vous dérangera pas puisque celle du citron la neutralise complètement.

    Stress : il faut boire du thé calmant. Faites un mélange, à raison de 50 g par plantes, de mélisse, de valériane, de houblon et de réglisse, en ajoutant 100 g de menthe poivrée. Infusez une cuillérée à soupe de ce mélange dans un verre d’eau, laissez reposer 15-20 minutes, puis filtrez. Buvez ce thé ainsi préparé avant d’aller vous coucher, en y ajoutant selon votre goût du sucre ou du miel.
   Si le matin vous avez l’habitude de prendre du thé, remplacez votre thé habituel par cette tisane.

    Insomnie : mettez 50 g d’aneth dans un demi-litre de vin rouge. Faites chauffer à feu doux pendant 15-20 minutes. Consommez le quart d’un verre (0,5 dl) de ce breuvage avant d’aller vous coucher.
   Vous vous endormirez facilement si, avant d’aller vous coucher, vous observez un rituel de sommeil qui vous convienne. Ce rituel varie d’une personne à l’autre. Certains lisent le journal avant de s’endormir, ou tiennent à aérer la pièce, d’autres se lavent les pieds à l’eau chaude, il y en a même qui se contentent de rêvasser. La seule chose à ne pas faire : “ se battre ” avec le sommeil. Si nous lui livrons bataille, il deviendra notre ennemi, si nous passons un accord avec lui, il deviendra notre allié.
   Encore un bon conseil : le sommeil est fractionné, et chaque phase dure à peu près une heure et demie. Après vous être endormi, si vous vous réveillez environ 1,5-3-4,5-6-7,5 ou 9 heures après, vous vous sentirez de bonne humeur, mais si vous avez “ manqué ” la fin d’une phase, vous serez abattu. Programmez donc votre réveil-matin en fonction d’une heure optimale de réveil.

    Hypotension : si vous avez une tension basse, il est approprié de boire à deux reprises, le matin et au cours de la journée, du thé au ginseng. Le soir avant d’aller dormir, prenez un verre de jus de grenadine.

    Artériosclérose : voici un conseil utile pour les personnes âgées prédisposées à l’artériosclérose : mélangez une cuiller à thé de réglisse et de baies d’églantier. Faites infuser et buvez ce thé pendant deux à trois semaines.
   Ce mélange aide à conserver des parois vasculaires “ propres ” et à prémunir contre la formation de nouveaux dépôts.

    Rhume : comme on dit, le traitement pour guérir un rhume est de sept jours, mais si on ne le soigne pas, il disparaîtra en une semaine. En d’autres mots, le rhume ne nécessite pas de traitement particulier. Par conséquent, ne faites que des choses habituelles pour aider le système immunitaire à combattre les virus et les bactéries. Dans ce sens, buvez plusieurs fois par jour du thé à base de baies d’églantier et de fleurs de tilleul auquel vous pouvez ajouter de la gelée de framboise. Cuisinez vos plats en utilisant les bienfaits de l’oignon et de l’ail. Consommez beaucoup de fruits, principalement l’orange et le citron qui sont riches en vitamine C. Afin d’éliminer de votre organisme les toxines accumulées lors de votre combat avec les virus, buvez tous les jours, hormis la tisane, au moins deux litres de liquide chaud et lavez votre peau plusieurs fois à l’eau chaude.
   Je vous donne la recette qu’une artiste d’origine bulgare, Angelika Andrievska, m’a un jour confiée : faites bouillir l’équivalent d’un verre de lait, ajoutez-y une cuiller à thé de miel, un jaune d’œuf et 0,5 dl de cognac. Mélangez et buvez ce breuvage chaud avant d’aller vous coucher.

    Bronchite, trachéite : mélangez 100 g de pas-d’âne (tussilage), 100 g de feuilles de plantain et 50 g de réglisse. Infusez dans un thermos une cuillérée à soupe de ce mélange ajoutée à un verre d’eau. Laissez reposer 15 minutes, puis filtrez. Consommez cette tisane 2 à 3 fois par jour, en y ajoutant du miel si vous le voulez.
   Cette tisane agit sur une toux sèche, sans sécrétions. Si la toux est accompagnée d’expectoration, buvez du thé expectorant : mélangez bien à proportion égale du pas-d’âne et des racines de guimauve. Infusez une cuillérée à soupe de ce mélange dans un verre d’eau (il est préférable d’effectuer l’infusion dans un thermos), laissez reposer 10 à 15 minutes, puis filtrez. Consommez également cette tisane 2 à 3 fois par jour. Il est plus approprié d’en boire un demi-verre chaud et sucré avec du miel, avant les repas.

    Appétit excessif : nombre de mes patients au régime peuvent certifier les effets de la recette suivante. Son action sur l’appétit fait diminuer de deux tiers, voire de moitié la quantité de nourriture consommée au déjeuner et au dîner, et par conséquent engendre une perte de poids.
   Mélangez 1 cuiller à soupe de racine de pissenlit, 1 cuiller à soupe de racine de bugrane (communément arrête-bœuf), 5 cuillers à soupe d’écorce de bourdaine, 2 cuillers à soupe de fenouil et 2 cuillers à soupe de persil. Vous obtiendrez au total 11 cuillerées de mélange à thé, ce qui est suffisant pour 11 utilisations.
   Faites infuser une cuillerée à soupe de ce mélange dans un verre d’eau (de préférence dans un thermos) durant 10-15 minutes, puis filtrez. Buvez avant les repas deux à trois fois par jour un verre de cette tisane tiède que vous pouvez sucrer avec un peu de miel. La durée de la cure doit être de trois semaines.
   Il est à noter que le goût de cette tisane est particulièrement agréable. À défaut de racine de bugrane, le mélange peut tout de même être préparé sans utiliser cette plante, mais les effets en seront quelque peu amoindris.

  Gastrite, ulcère à l’estomac : versez une cuiller à thé de racine d’acore1 dans l’équivalent d’un verre d’eau que vous aurez préalablement mise à bouillir et fait refroidir à température ambiante. Laissez reposer 24 heures, puis filtrez. Buvez une cuiller à soupe de cette tisane sans la réchauffer avant et après les repas durant trois à quatre semaines.
   Le goût de la racine d’acore est un peu amer, bien que tout à fait supportable. En plus de ses propriétés anti-inflammatoires, cette essence stimule l’appétit.

    Constipation : la durée de cette cure est de trois semaines.
   1ère
semaine : mélangez 8 cuillers à thé d’écorce de bourdaine, 1 cuiller à thé de réglisse et 1 cuiller à thé de graines de coriandre. Versez l’équivalent de deux verres d’eau sur une cuillérée à soupe de ce mélange. Après avoir filtré, vous obtiendrez un verre de liquide, suffisant pour 2 jours. Buvez un demi-verre de ce breuvage avant d’aller vous coucher.
   2e
semaine : consommez 2 cuillers à thé de graines de lin émiettées deux fois pas jour avant les repas, accompagnées d’un verre de jus de betterave rouge ou de chou frais, ou encore de kéfir. Vous devez beaucoup boire tout au long de la journée, car la graine de lin n’agit qu’en gonflant, et doit ainsi remplir le système digestif en stimulant les mouvements de l’intestin. Sans liquide, il n’y a aucun effet.
   3e
semaine : versez 1 cuiller à soupe de feuilles de séné dans l’équivalent de 2 verres d’eau et chauffez à feu doux pendant 5 minutes. Filtrez et consommez-en un demi-verre avant d’aller dormir.
   Durant cette cure, l’ordre des semaines ne doit pas être inversé. Consommez pendant cette période beaucoup de légumes et de fruits, et remplacez le pain blanc par du pain complet. Buvez chaque jour au moins deux litres de liquide. Habituez votre organisme à toujours évacuer les selles à un même moment.

    Congestion péristaltique (estomac et intestins) : la recette de tisane suivante aide également à remédier aux constipations. Mélangez 2 cuillers à thé de feuilles d’armoise commune, 3 cuillers à thé d’origan et de menthe poivrée, ainsi que 4 cuillers à thé de cumin. Infusez (de préférence dans un thermos) 2 cuillers à soupe de ce mélange dans l’équivalent de 2 verres d’eau, puis filtrez. Consommez un demi-verre de cette préparation chaude 15 minutes avant de manger et pendant 7 jours.

    Spasmes de l’œsophage et du système digestif : saupoudrez 50 g de menthe poivrée séchée dans un demi-litre de vodka et laissez la bouteille reposer trois jours dans un endroit sombre, en secouant son contenu de temps en temps. Consommez 2 à 3 fois par jour avant les repas une boisson préparée en versant 15 à 20 gouttes de cette “ liqueur ” dans un verre d’eau. La durée de cette cure est de 3 semaines.

    Pancréatite : prenez 150 g de menthe poivrée, 150 g d’aneth, 100 g d’aubépine (fleur et feuille), 100 g de jasmin et 50 g de camomille. Mélangez bien, puis infusez une cuillérée à soupe de ce mélange dans l’équivalent d’un verre d’eau. Laissez reposer 10 à 15 minutes et filtrez. Buvez-en un demi-verre 2 à 3 fois par jour, une heure avant les repas. Vous pouvez sucrer cette tisane avec du miel, selon votre goût. La cure doit être suivie durant 3 semaines.1

    Diabète : mélangez une demi-cuiller de galéga, de feuilles d’ortie et de racine de pissenlit. Infusez le mélange ainsi obtenu et consommez ce thé deux fois par jour avant les repas. Cette cure dure 1 mois.
   On ne peut guérir d’un diabète par la seule consommation de tisane ! Le diabète est une maladie incurable, mais il est possible de réguler et maintenir à un niveau normal le taux de sucre du malade au moyen de l’insuline. Cette tisane agit dans le même sens : ses propriétés font diminuer le taux de sucre et les risques de complication. Certains de mes patients sont arrivés avec l’aide de cette tisane à diminuer leurs doses d’insuline – sans entraîner de complication.

    Œdèmes : tisane diurétique. Mélangez 150 g de baies de genièvre, 50 g de fenouil et 50 g de réglisse. Infusez (de préférence dans un thermos) une cuiller à soupe de ce mélange dans l’équivalent d’un verre d’eau, laissez reposer 10 à 15 minutes et filtrez. Buvez un demi-verre de cette préparation réchauffée 2 à 3 fois par jour à jeun ou avant les repas, durant trois semaines. Vous pouvez également y rajouter du miel.

    Allergies : mélangez une cuiller à thé de feuilles de bouleau et de sauge, ainsi qu’une demi-cuiller à thé de fleurs de souci et de camomille. Infusez une cuiller à soupe de ce mélange dans un verre d’eau. Laissez reposer quelques minutes, puis filtrez. Buvez cette tisane chaude, à laquelle vous pouvez ajouter du miel, 2 à 3 fois par jour, à jeun ou avant les repas. La durée de cette cure est de 3 semaines.

    Accumulation de toxines : le thé préparé à base de zeste d’agrumes accélère l’élimination des toxines contenues dans l’organisme.
   Pour préparer ce thé, mélangez à proportion égale du zeste d’orange, de mandarine et de citron. Infusez une cuiller à soupe de ce mélange et consommez cette boisson comme un thé durant deux à trois semaines.

    Prévention des tumeurs : d’après les experts, le réglisse a des effets préventifs sur le cancer. Il agit principalement sur les patients ayant une tendance héréditaire à la formation de myome ou de polypes.
   Versez une cuiller à soupe de réglisse émietté dans un demi-litre d’eau, faites chauffer à feu doux 30 minutes, puis laissez reposer et filtrez. Buvez-en une gorgée deux fois par jour pendant une semaine, avant les repas. Cette cure peut être répétée de façon périodique.
   Naturellement, le réglisse ne fait pas disparaître une tumeur déjà formée ! Dans ce cas, suivez les conseils de votre médecin traitant.

    Problèmes gynécologiques : le mélange suivant améliore le fonctionnement des ovaires, et peut ainsi favoriser les chances de grossesse, tout comme il peut être utilisé en cas d’inflammation des ovaires ou de problèmes dus à la ménopause.
   Mélangez à proportion égale fleurs de souci, menthe poivrée, camomille, mille-feuille et mélisse. Infusez (de préférence dans un thermos) une cuiller à soupe de ce mélange dans l’équivalent d’un verre d’eau, laissez reposer 15 minutes, puis filtrez. Buvez cette tisane réchauffée deux fois par jour pendant trois semaines, à jeun ou avant les repas, en y ajoutant du miel si vous le désirez.

    Saignements : si vous vous êtes coupé la main, n’utilisez pas de tisane mais un pansement ; en cas d’hémorragie stomacale ou intestinale, consultez d’urgence un médecin. En revanche, dans le cas de règles abondantes, la recette suivante peut aider.
   Mélangez 3 cuillers à soupe de racine de bourdaine, 2 cuillers à soupe de feuilles d’ortie et 1 cuiller à soupe de mille-feuille. Infusez (de préférence dans un thermos) 2 cuillers à soupe de ce mélange dans l’équivalent d’un verre d’eau, laissez reposer 10 à 15 minutes, puis filtrez. Buvez un verre ou un demi-verre de cette tisane 2 à 3 fois par jour, à jeun ou avant les repas, en y ajoutant du miel selon votre goût.

    Inflammation de la prostate : infusez 3 cuillers à soupe de camomille dans un verre d’eau brûlante et attendez que la température tombe à 38-40 degrés. Filtrez et procédez à des lavements avec la solution ainsi obtenue. Répétez la procédure 2 à 3 fois par jour durant deux semaines.
   Cette méthode ne remplace pas les médicaments prescrits par le médecin, mais, utilisée en même temps, elle peut contribuer à accélérer la guérison.

   Accroissement de l’activité sexuelle : versez dans une petite casserole 2 verres de vin rouge et saupoudrez d’une poignée de rameau de genévrier en morceaux. Faites chauffer le vin jusqu’à 70-80 degrés (de la vapeur se dégage alors de la surface). Laissez reposer 15 minutes, puis filtrez. Ajoutez un verre de rhum ou de cognac, et deux morceaux de sucre. Mélangez bien. Consommez ce breuvage avec votre partenaire.
   Si vous ne disposez pas de rameau de genévrier, vous pouvez également utiliser des baies de genièvre, même si les effets de cette boisson en seront quelque peu diminués.

Certaines des recettes figurant ci-dessus aideront à conserver une bonne santé. Mais la question est de savoir dans quelle mesure ? Employez par conséquent toutes les méthodes thérapeutiques que vous pouvez faire à la maison, afin de juger par vous-même du résultat. Parmi celles-ci, la physiothérapie est l’une des plus efficaces.

Dr Alexandre Strasny 
_______________  Manuel familial des médecines alternatives   _______________
Un esprit sain dans un corps sain  
 

Table des matières   Comment se crée la maladie   Devenir son propre naturopathe:  Régime diététique   La purification  La phitothérapie   La physiothérapie   L’acupressure   La bioénergie   Le yoga   Se tourner vers un spécialiste    Diagnostics    La thérapie alternative:   L’acuponcture   Massages   Chiropratique   L’homéopathie   L'hypnose   La psychothérapie  Training autogène   La bioénergie   Musicothérapie    Drôles d’histoires 
___________________________ 

      Le texte  figure ici à titre promotionnel.  Il ne saurait faire l’objet (même en partie) de copie ou de publication sans l’autorisation expresse de l’auteur.   
       Dans le cas où vous souhaiteriez émettre un quelconque avis (suggestions, remarques, etc.),  veuillez l’envoyer à l’adresse suivante de l’auteur:  
                                                                     
Alexandre Strasny : alestra69gmail.com
     Je vous prie de m’excusez de ne pas pouvoir donner de consultation via Internet. 
     Je pense que vous trouverez la majorité des réponses à vos questions dans ce livre : consultez-le bien attentivement. 

                                                                                Acheter livre  

                                                                            Home